La nouvelle roadmap est sortie cette semaine

La roadmap concernant le développement des outils de développement d'Embarcadero a été mise à jour en septembre 2017.

Elle revient tout d'abord sur les versions déjà sorties de RAD Studio, Delphi et C++ Builder dont l'update 1 de Tokyo (10.2.1) prenant en compte la nouvelle toolchain de Xcode et quelques nouveautés en plus d'un gros lot de correctifs. Pas de changement majeur concernant la 10.2.2 ou Carnival (10.3) par rapport à la roadmap de mai dernier.

Pour celles et ceux qui ont déjà mis en place Tokyo Update 1, n'oubliez pas d'y appliquer le hotfix destiné aux programmes VCL devant s'exécuter sur des écrans de grosse résolution.

Ce qui est à noter sur la roadmap c'est l'officialisation des investigations concernant les processeurs ARM utilisés sur certains appareils sous Windows ou les Raspberry PI. Autre point important c'est aussi la confirmation qu'il est possible que peut-être nous voyons une version Linux de Firemonkey un jour. Ce ne sera pas le grand retour de Kylix, mais à mon avis l'intégration de FMX Linux qui semble déjà bien fonctionner pour les heureux possesseurs de la licence Entreprise et de ce produit tiers.

Dans la même veine, je soupçonne que l'achat récent de Sensha (éditeur de ExtJS) pourrait amener UniGUI d'une façon ou d'une autre dans la distribution officielle de RAD Studio pour la génération d'interfaces utilisateurs (depuis des composants VCL spécifiques) en concurrence avec Intraweb de Atozed. Reste à voir quelle licence serait appliquée et surtout pour quelle version de Delphi et C++ Builder.

Il n'est pas fait mention de ChromeOS et des Chromebooks pour lesquels on peut déjà compiler des programmes Android et Linux (en cas de processeur Intel), mais là encore, vu l'ampleur du phénomène aux USA, nous ne sommes pas à l'abris d'une bonne surprise.

Concernant les nouveautés nécessaires, le compilateur 64 bits pour Mac serait disponible sur Carnival donc courant du premier trimestre 2018. Ca tombe plutôt bien puisqu'Apple a annoncé qu'ils n'accepteraient plus de soumissions de programmes ou d'applications 32 bits sur le Mac App Store ni l'App Store mobile en 2018.

La tendance reste à développer l'écosystème autour de Delphi et C++ Builder, sous forme d'extensions via GetIt ou par la promotion d'outils partenaires tout en fournissant les outils pour compiler sur un maximum d'environnements pour que nos programmes soient le plus distribuables possible. Bien entendu ce n'est que mon interprétation toute personnelle de la roadmap et de ce que j'ai pu voir passer ces derniers mois.