Pensez aux nouveaux formats de visuels pour vos applications FireMonkey en passant à Delphi 10.3.3

Apple comme Google font évoluer leurs systèmes d'exploitation régulièrement et changent également les contraintes liées au développement d'applications mobiles.

Parmi ces contraintes il y en a une qui est assez douce mais très visibles : les logos des applications qui apparaissent sur les différents appareils !

Embarcadero suit ces évolutions et a ajouté plusieurs nouveaux formats d'icones dans la version 10.3.x de Delphi et C++Builder. Pensez à compléter vos projets à l'occasion de leur prochaine version avant de les publier sur l'App Store et le Play Store. Il vous suffit de vous rendre dans Projets / Options / Application / Icônes.

Pour Windows il vous faudra un fichier ICO et plusieurs images PNG (pouvant, de mémoire mais je peux me tromper, être transparentes).

Pour macOS il vous faudra un fichier ICNS.

Pour Android il vous faudra une série d'images PNG pouvant gérer la transparence sur les icônes et les images de notification. Pour les images d'accueil (splash screen) vous pouvez utiliser des images PNG (non transparentes) ou des images PNG de type 9 patch qui permettront de compenser pour les différentes tailles d'écrans non spécifiées.

Pour iOS et iPadOS il vous faudra des images PNG non transparentes (si vous prenez de la transparence, le fond sera basculé en noir par défaut).

Pour Linux, si vous utilisez FMX Linux (disponible gratuitement sur GetIt pour les détenteurs de licences Entreprise et Architecte de Delphi depuis juin 2019), un fichier ICO devrait faire l'affaire comme pour Windows.

Si vous n'avez rien pour créer des ICO et ICNS (ou carrément dessiner vos icônes), vous pouvez utiliser icofx. Un logiciel simple d'utilisation et développé sous Delphi.

Ce sera aussi l'occasion de vérifier les autres écrans d'options de votre logiciel, de mettre à jour les permissions et autorisations sur iOS, macOS et Android, de choisir les bons paramètres de langue, d'orientation, de copyright et de fichier manifest lorsqu'il est généré automatiquement avec vos déploiements.